news-2

10 Adresses parisiennes atypiques

La rue Crémieux

place1

Lorsque des habitants bien inspirés décident d’une seule voix d’égayer leur rue, cela donne une ribambelle de maisons colorées, comme celles de la rue Crémieux. À quelques mètres de la gare de Lyon, cette rue pavée aussi fréquentée par les chats que par les curieux s’est parée de teintes pastel allant du bleu au jaune en passant par le rose, mais pas que ! Certains riverains sont allés jusqu’à peindre des trompe l’oeil sur leurs murs et orner le trottoir d’hortensias, de rosiers ou d’arbustes qui confèrent à la rue son charme bucolique et insolite. Lors de la crue de la Seine de 1910, le niveau du fleuve a atteint 1,75 m au numéro 8 de la rue. Une plaque commémorative en faïence est depuis apposée à l'endroit même.

Ground control

place2

Installé pour trois ans dans la Halle Charolais, ancien centre de de tri postal près de la gare de Lyon, Ground Control est un espace hybride et pluridisciplinaire où l’on peut manger, boire un verre, partager un moment de détente, écouter un concert et même jardiner. Dans les 4500 m2 de la grande halle couverte, on se régale de spécialités des quatre coins du globe autour de grandes tables en bois. Entre Mr Zhao, spécialités gastronomiques de Xi’an, le Décanteur, bar à vin, la Table de Nali qui propose une cuisine africaine fusion et inspirée ou encore Chilam, un Mexicain 100% fait maison, vous ne repartirez pas le ventre vide ! Pour lézarder sur un transat, l’incroyable terrasse-jardin de 1500 m2 vous tend les bras. A l’ombre d’un arbre ou en plein soleil, détente garantie dans une ambiance conviviale. Après un moment de repos bien mérité, profitez d’un cours de yoga, de photo ou d’un atelier de sensibilisation à l’agriculture urbaine orchestré par les Fermes de Gally. Ne repartez sans avoir dévalisé Le ground magasin, boutique hybride entre concept-store et cabinet de curiosités qui propose une sélection faite maison avec notamment une librairie, de la déco, de petits et gros objets… Et un pop-up store changeant au fil des saisons.

Eglise Jean Saint Bosco

place3

Des dizaines de mosaïques, une décoration intérieure à couper le souffle et un clocher pas loin de nous rappeler le Chrysler Building de New York… Voilà ce que nous offre la méconnue église Saint-Jean Bosco, située à quelques minutes du cimetière du Père Lachaise ! On part à la découverte de cet édifice étonnant. Un édifice aux accents typiquement Art déco Construit entre 1933 et 1937 au coeur du quartier de Charonne, cet édifice religieux reste, 80 ans après son achèvement, très méconnu des Parisiens. Et pourtant, quand on croise l’église Saint-Jean Bosco, on ne peut s’empêcher de lever les yeux pour l’admirer, tant son architecture étonne et détonne dans ce quartier populaire ! Le clocher central, haut de 53 mètres, attire immédiatement l’attention. En béton armé, il donne l’impression de s’emboîter, dans une symétrie parfaite, avec les éléments qui l’entoure. On apprécie particulièrement les baies en claustra, elles aussi en béton armé, ainsi que l’escalier à doubles volées, dont la simplicité n’est bouleversée que par la statue de Saint-Jean Bosco trônant en son centre. Mais si l’extérieur attire l’oeil, c’est vraiment l’intérieur qui impressionne. Après avoir franchi l’imposante porte de l’église haute, vous pourrez découvrir une nef, divisée en six travées, qui frappe par sa hauteur et ses jeux de lumières zénithaux. On y découvre également une grande diversité de décorations, dont une dizaine de vitraux et de la mosaïque un peu partout, du sol à la voûte. Le tout se présente à nous dans des tons chauds et dorés, typiques du mouvement Art Déco, et dans une richesse qui tranche fortement avec la sobriété de l’extérieur. On vous invite vivement à aller y faire un tour, car l’Église Saint-Jean Bosco est sans conteste l’une des plus belles représentations d’art sacré du XXe siècle à Paris. L’aspect extérieur de l’édifice n’est d’ailleurs pas sans rappeler celui de l’Église du Raincy, l’une des premières églises construites en béton armé !